Découvrez le nouveau partenariat: Enzo Santarsiero (André Koch SA), Maria Nutz (Fenaco), Amal Tizeroual (Repanet Suisse).
Découvrez le nouveau partenariat: Enzo Santarsiero (André Koch SA), Maria Nutz (Fenaco), Amal Tizeroual (Repanet Suisse).

La coopérative agricole Fenaco coopère avec Repanet Suisse

La coopérative agricole Fenaco est l’un des plus importants acteurs du marché agricole suisse. A l’avenir, l’entreprise collaborera avec le réseau Repanet Suisse pour la réparation des véhicules.

 

«Nous sommes fiers d’avoir conquis, avec Fenaco, un client important et très intéressant pour Repanet Suisse», déclare Enzo Santarsiero, PDG de la société André Koch SA et fondateur de Repanet Suisse. «D’une part, cela s’applique à l’étendue des tâches à prévoir, mais aussi à la diversité des véhicules. Je suis certain d’une chose : Ce sont surtout les ateliers de carrosserie et de peinture des zones rurales, membres de Repanet Suisse, qui bénéficieront de cette coopération.»

 

Fenaco est née en 1993 de la fusion de plusieurs fédérations de coopératives agricoles et est aujourd’hui présente dans presque toute la Suisse. La coopérative est entre les mains de 174 LANDI et de leurs quelques 43 000 membres, dont plus de la moitié sont des agriculteurs actifs. La coopérative Fenaco poursuit l’objectif de soutenir les agriculteurs suisses dans le développement économique de leurs entreprises. En tant que fournisseur, Fenaco propose aux agriculteurs une large gamme de produits, de services et de technologies dans toutes les méthodes de production nécessaires à une agriculture durable, efficace et orientée vers le marché. Elle acquiert et commercialise des produits agricoles tels que les céréales, le maïs, les oléagineux, les pommes de terre, les bovins de boucherie, les oeufs, les légumes, les fruits, les baies et les raisins.

 

Dans ses installations industrielles, Fenaco transforme ces produits en aliments et boissons de haute qualité. Elle les distribue auprès du commerce de détail suisse, des chaînes de restaurants, de l’hôtellerie et de la restauration, des hôpitaux et des foyers - et approvisionne ses propres canaux de distribution LANDI, Volg, TopShop et des détaillants indépendants. En 2020, près de 11 000 personnes travaillaient pour Fenaco et réalisaient un chiffre d’affaires annuel d’environ sept milliards de francs suisses.

 

Il va sans dire qu’une entreprise de cette envergure possède sa propre flotte de véhicules : Fenaco dispose d’environ 2300 véhicules dans toute la Suisse, y compris des véhicules de tourisme et utilitaires, des camionnettes et des véhicules agricoles spéciaux tels que des tracteurs. Au vu de ces chiffres, les coûts d’entretien et de réparation dans le secteur automobile sont naturellement élevés.

 

Dans le cadre de la collaboration, Fenaco gèrera à l’avenir les véhicules à réparer dans sa gestion d’atelier, de préférence au sein des entreprises membres de Repanet Suisse - celles-ci recevront le statut «d’entreprises partenaires premium». De plus, Fenaco recommande aux entreprises K&L qui n’ont pas encore ce statut de devenir membre de Repanet Suisse. La gestion des sinistres s’effectue entièrement via la plateforme Internet Jarowa.

 

Repanet Suisse met son savoir-faire technique à disposition dans le cadre de la coopération et soutient Fenaco dans les négociations avec les entreprises K&L. «L’accent est mis sur le thème de la durabilité», explique Enzo Santarsiero. «Cela s’applique notamment à des aspects tels que l’optimisation des processus au sein de l’entreprise ou le principe de ‚réparer au lieu de remplacer‘, qui est également l’un des préceptes de Repanet Suisse.» Chez Fenaco, on se réjouit de la collaboration : «Avant de prendre notre décision, nous avons examiné de près le marché suisse de la réparation», déclare Maria Nutz, responsable de l’assurance de biens/gestion des risques chez Fenaco. «Et nous sommes tombés très vite sur Repanet Suisse. Le réseau s’est développé rapidement ces dernières années, n'a cessé de se perfectionner et s’est fait un nom. Autant de bonnes raisons expliquant pourquoi nous avons choisi Repanet Suisse.»